Un livre de pratique de la cuisine et de connaissance des produits avec 220 recettes.

Cette suggestion de livre est probablement trop tardive. Trop tard, mais seulement comme conseil pour Noël 2014. Comme le livre n’a été publié qu’en septembre 2014, il vous attendra heureusement encore longtemps dans les librairies. Et il vaut certainement la peine d’y investir les bons de livres que vous avez reçus pour Noël après les fêtes de fin d’année.

Parce que le nouveau livre de cuisine Fleisch : Küchenpraxis * Warenkunde * 220 recettes des éditions “Christian Verlag”, relié dans un matériau argenté et lavable à l’aspect lin, vaut la peine d’être acheté. Même le titre avec le timbre “Das ganze Tier” (L’animal entier) le rend sympathique.

Ce n’est pas un livre de recettes de plus que l’on met dans le placard. Il s’agit plutôt d’un livre de cuisine à lire, contenant des informations détaillées sur les produits et sur l’élevage des animaux. L’objectif des deux auteurs, “Simon Tress” et “Georg Schweisfurth”, est de secouer les gens, de poser des questions éthiques et de montrer aux consommateurs comment apprécier la viande de manière responsable.

“Simon Tress” (né en 1983) est considéré comme un philosophe parmi les plus grands chefs de cuisine biologique : Il se concentre sur les produits biologiques, de préférence issus de la région. Dans ses livres de cuisine à succès, à la télévision et sur son lieu de travail, le “Biohotel-Restaurant Rose”, il propage une cuisine paysanne moderne et l’idée de la biodynamie. Il travaille avec des ingrédients locaux et cultive une approche créative des recettes traditionnelles.

Georg “Schweisfurth” est né à Munich en 1959 et, comme son arrière-grand-père, son grand-père et son père, il a appris le métier de boucher. Il est en outre économiste diplômé. Avec son père, il a fondé en 1986 le “Herrmannsdorfer Landwerkstätten” près de Munich, qui est aujourd’hui dirigé par son frère Karl, et en 1998, il a fondé avec des amis la chaîne de supermarchés bio basic. Il dirige un hôtel biologique de conférences et d’événements qui possède sa propre horticulture biologique et son élevage de moutons. Il est également conservateur de la Fondation “Schweisfurth” et membre du conseil de surveillance de “greenpeace Deutschland” e. V. à Hambourg.

On peut donc faire confiance aux auteurs. Tout comme leur table ronde, qu’ils ont réunie pour élaborer plus qu’un simple livre de cuisine. Un livre de cuisine à lire doit être un livre dans lequel sont consignés les différentes pensées et les différents points de vue.

Les sujets traités ne sont pas seulement légers. La question centrale est la suivante : avons-nous le droit de manger des animaux ? Et si oui, dans quelles circonstances la viande que nous mangeons doit-elle être produite ? Il s’agit du credo du bon marché, de l’agriculture, des monocultures, des bactéries, de la culture du sol, du stockage, de la maturation de la viande et, bien sûr, des critères de qualité.

Les 47 premières pages (sur 398) sont destinées à présenter au lecteur les considérations et l’expertise de la Table Ronde avant que ne commence la partie consacrée aux recettes.

Si vous voulez de la viande, vous devez la manger correctement.

La structure du livre est convaincante, tout comme les recettes. Le livre couvre presque toutes les méthodes de cuisson, à commencer par la cuisson à la vapeur, le braisage, le grillage, le rôtissage, la cuisson à la vapeur, même la saucisse est un sujet, plus le fumage et la méthode moderne de sous-vide.

Et puis vient le cochon, trié du museau à la queue frisée, avec des explications sur les morceaux de viande. Il existe des recettes allant de la soupe à la crème de cervelle de porc avec de la purée de pois aux merveilleuses joues de porc fumées, qu’on a déjà préparées, en passant par le pâté à la cardamome.

Aucun de nos animaux dits de ferme ne manque à l’appel, qu’il s’agisse de volaille, d’agneau, de bœuf ou de porc, vous les trouverez tous dans le registre des recettes. Rien que pour l’agneau, 44 recettes sont répertoriées et pour le bœuf, il y a 57 recettes.

Le registre des recettes est en outre divisé en types de préparation ou en composants individuels. Si vous cherchez une soupe de mariage souabe, vous la trouverez sous le mot-clé soupe, mais aussi dans les recettes du cochon.

Les pages du livre sont faites de papier épais avec un volume accru, la typographie du livre est clairement agencée et facile à lire. La plupart des photos d’aspect rustique sont de “Silvio Knezevic” et le papier mat leur donne un aspect familier. Les plats sont toujours disposés dans un environnement que l’on peut connaître de chez soi.

Les recettes elles-mêmes sont très variées (ce qui m’excite vraiment) et la préparation est toujours bien décrite.

Viande : pratique de la cuisine

Science des produits de base – également sous forme de livre électronique !

On a été quelque peu surpris par le fait que le livre n’est pas seulement disponible en couverture rigide, mais aussi en version KINDLE chez Amazon, ainsi qu’un livre électronique sous forme électronique dans l'”iBookstore” d’Apple. Et on trouve particulièrement surprenant que l’éditeur ne publie ce fait nulle part. – Malheureusement, on ne peux pas donner une évaluation des versions électroniques.

Livre disponible chez Amazon :

Attention :

les informations chez Amazon sont erronées. Ni le titre du livre ni le nombre de recettes ne sont corrects. Fleisch : Küchenpraxis * Warenkunde plus de 220 recettes ; tout sur l’utilisation durable pour une consommation responsable de la viande ; un livre de cuisine pour rôtis, steaks et ragoûts Par Simon Tress et Georg Schweisfurth 49,99 EUR Edition reliée : 400 pages

Editeur : Christian Verlag GmbH ISBN-13 : 978-3862446407

Format : 23,2 x 3,5 x 27,5 cm

Viande : pratique de la cuisine * Connaissance des produits

Lancement du livre : The McBook : (presque) tout sur McDonald
Tout savoir sur la “nourriture Porno !”, ou le “Food Porn !”