Focus sur la boisson isotonique

Une boisson isotonique fournit à l’athlète pendant l’entraînement les sels minéraux et les glucides nécessaires pour compenser ceux qui sont excrétés pendant l’activité physique. Cette boisson peut être préparée par l’athlète lui-même ou peut être achetée prête à boire. Mais une boisson isotonique est-elle saine ? Pourquoi le consommer ? Y a-t-il des contre-indications ?

Boisson isotonique : idéale pour une bonne hydratation

Une boisson isotonique (ou boisson pour sportifs) est une boisson dont la pression osmotique est presque égale à celle du plasma sanguin. La pression osmotique est comprise entre 270 et 330 mOsml/L. Dès que cette pression s’approche de ces valeurs, la boisson est considérée comme isotonique.

C’est bon à savoir : si cette pression est proche de 300mOsml/L, la boisson est considérée comme hypertensive. En revanche, s’il s’approche de 275 mOsm/L, il est hypotonique. Ces différentes données sont importantes dans le contexte de l’hydratation.

En d’autres termes, l’isotonicité est définie comme la densité de la boisson se rapproche de celle du sang. La composition d’une boisson isotonique aide donc à absorber l’eau dans l’intestin, et ce dernier facilite le passage des différents éléments (potassium, sodium et glucose) dans le sang grâce à sa densité proche de celle du plasma sanguin.

L’hydratation est un besoin vital pour la santé, mais lorsque vous faites de l’exercice, la sueur et l’humidité deviennent encore plus importantes. Pour les athlètes, il est essentiel de boire avant, pendant et après l’exercice.

La boisson isotonique est donc destinée aux athlètes qui pratiquent des sports d’endurance. Cette boisson a été développée pour répondre aux besoins du corps lors d’activités physiques.

Les différents nutriments contenus dans cette boisson sont rapidement absorbés par l’organisme et, en raison de leur concentration isotonique, dépassent la barrière intestinale

La perte en eau a doublé pendant l’activité physique. Il est donc essentiel de compenser cette perte par une bonne hydratation avant, pendant et après l’effort.

D’autre part, pendant l’activité physique, il est conseillé de boire la boisson isotonique à petites gorgées (pour rappel, entre 1 et 2 gorgées toutes les 10 à 15 minutes). En fait, si vous buvez trop d’un coup, votre corps ne pourra pas tout absorber rapidement. De plus, si vous buvez trop, vous aurez un excès de liquide dans l’estomac, une sensation qui sera désagréable. Il est donc conseillé de boire régulièrement et en petites quantités.

En moyenne, l’estomac peut évacuer entre 750 ml et 1 litre d’eau par heure. Mais cette vitesse dépend de plusieurs facteurs, tels que la température extérieure, la température de la boisson, le type et l’intensité de l’effort, la teneur en sucre de la boisson… Plus il y a de sucre dans la boisson, plus l’estomac a du mal à l’absorber, et plus elle est fraîche, mieux elle est évacuée. Pour résumer :

Les inconvénients de la boisson isotonique

Tout d’abord, il n’est pas recommandé de boire cette boisson en dehors d’une activité physique en raison de sa forte teneur en glucides. Elle pourrait entraîner une prise de poids et vous punir si vous suivez un régime.

Il est également important de vérifier la composition d’une boisson isotonique, car tous les organismes sont différents et certains peuvent avoir une intolérance à l’un des composants.

Enfin, une boisson isotonique entraîne une forte consommation de sucre. En conséquence, l’organisme excréte davantage d’insuline, ce qui entraîne une hypoglycémie.

Aujourd’hui, on trouve des boissons isotoniques dans les rayons des grands magasins. Ils sont disponibles en flacons, en comprimés effervescents ou en poudres diluables.

Conseils pour préparer sa propre boisson

Ces boissons contiennent tous les éléments dans les bonnes proportions pour une bonne hydratation pendant l’entraînement. Mais si vous voulez préparer votre propre boisson, c’est tout à fait possible !

En préparant une boisson isotonique “maison”, il est important de faire attention aux doses de chaque élément, car une surdose peut entraîner un effet secondaire gênant.

Pour un effort sportif de moins de 2 heures, ajoutez 70 g de saccharose par temps froid et 30 g par temps chaud à 100 cl de thé vert à la vanille ou au citron selon vos souhaits. Ajoutez une pincée de sel et mettez au réfrigérateur. Cette boisson doit être bue dans les 24 heures et si vous le souhaitez, vous pouvez remplacer le thé vert par 50 cl de jus de fruits et 50 cl d’eau.

Pour une activité de plus de 2 heures, le sucre simple n’est pas suffisant car il est absorbé trop rapidement. Il est donc nécessaire d’ajouter des maltodextrines à votre boisson ou de la compléter par une alimentation solide. Pour une activité de plus de 2 heures, il est donc nécessaire d’ajouter 30 à 40 g de maltodextrine, 30 g de sucre par temps chaud et 70 g par temps froid dans un litre d’eau, ainsi qu’une pincée de sel. Encore une fois, mettez cette boisson au frais et buvez-la dans les 24 heures.

Vous savez tout sur les boissons isotoniques maintenant. Il ne vous reste plus qu’à l’acheter ou à le préparer et à l’emporter avec vous pendant votre sport pour vous hydrater !

Un livre de pratique de la cuisine et de connaissance des produits avec 220 recettes.
Lancement du livre : The McBook : (presque) tout sur McDonald